Vous êtes ici: Page d'accueil

Home

Il y a des versions spéciales pour iPhone (®Apple) iPodTouch (®Apple) et iPad (®Apple) ainsi que pour Smartphones et Téléphones cellulaires

Qui sommes nous?

L'association

L'association „Frënn vum Camino de Santiago de Compostela asbl“ a été fondée le 22 mars 2004. A cette époque, plusieurs Luxembourgeois avaient déjà fait le pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle à partir de leur domicile et se sont unis pour fonder une association luxembourgeoise des amis de Saint-Jacques-de-Compostelle. Un appel dans la presse a réuni sur le coup environ 70 personnes qui se sentaient attiré d'une manière ou de l'autre par le Chemin de Compostelle.

Objet de l'association

Selon les statuts, l'association a plusieurs fonctions:
° Elle se veut un cercle d'amis de personnes qui se sentent liés à Saint-Jacques-de-Compostelle.
° L'association organise des activités qui sont liées à Saint-Jacques-de-Compostelle.
° Les pèlerins sont pris en charge dans la mesure des possibilités de l'association.
° Celui qui traverse le Luxembourg lors de son pèlerinage ou qui veut le commencer ici reçoit des informations de l'association.
° L'objectif de l'organisation est également de faire progresser la recherche sur le culte Saint-Jacques au Luxembourg et dans la grande région.
° En outre, l'association travaille en étroite collaboration avec les organisations Jacquaires dans les pays voisins.

Activités

Depuis sa fondation, les „Frënn vum Camino de Santiago de Compostela" ont organisé une série d'activités qui ont maintenant une place permanente dans le programme annuel. Ainsi, est célébrée chaque année la journée de Saint-Jacques, associée à une randonnée d'une journée, une messe et un déjeuner en commun.
En plus, il ya d'autres activités de l'église dans le programme. Ainsi, les „Frënn vum Camino de Santiago de Compostela" ont leur messe fixe lors de l'Octave de Notre-Dame de Luxembourg et prend part à la célèbre Procession Dansante d'Echternach.
Lors d'une journée "Porte ouverte" les personnes qui veulent faire le chemin vers Saint-Jacques-de-Compostelle au courant de l'année reçoivent des informations sur la route .
Chaque année, au début de l'année a lieu une promenade d'hiver.
Les détails des prochaines activités de l'Association, se retrouvent sous la rubrique "Agenda"

Le Comité

Une petite excursion dans l'histoire

Qui était Saint Jacques?

Jacques est né comme fils du pêcheur Zébédée et de Salomé, une proche de Marie. Il est, comme son père et son frère Jean un pêcheur sur la mer de Galilée. Là, il travaille avec André et Simon Pierre, et a été nommé parmi les premiers disciples, qui occupent une position particulière parmi les disciples. A cause de leur zèle religieux, Jésus appelait Jacques et Jean également "Fils du tonnerre". Après la résurrection, Jacques se trouve avec les autres apôtres à Jérusalem. Suivant les traditions de Saint Jérôme Saint-Jacques aurait missionné dans la province romaine de l'Hispanie, l'actuelle Espagne. Vers environ 44 a.J.C. lors de son retour à Jérusalem, il est exécuté par Hérode Agrippa I.. Jacques devient le premier martyr de la chrétienté

Comment le disciple est arrivé à Santiago?

Jacques le Majeur est le Saint Patron de l'Espagne, des pèlerins, des travailleurs, des pharmaciens et droguistes, des forgeons de chaîne forgée. Il est tout d'abord enterré au Mont Sinaï, sur le site du célèbre monastère Sainte-Cathérine.
Menacé par des raids Sarrasins en 614, son corps est transféré à la fin du monde à cette époque "Finis Terrae" près de l'actuel Cap Finisterre espagnol sur l'Atlantique Nord. Une légende dit que le bateau avec le sarcophage flottant sans chef, fit naufrage dans une baie près de la petite ville de Padron à 20 km au sud-ouest de Saint-Jacques-de-Compostelle.
En l'an 825, un berger découvrit un jour une lumière, peut-être une étoile sur un terrain, et trouve dans la brousse profonde, la tombe romaine de l'Apôtre, avec ses inscriptions . Une église est construite devient une cathédrale par la suite, une ville est fondé, qui avec son nom soutient la légende, Santiago de Compostela, où Compostela est dérivé du latin „Campus stellae“, étoiles au-dessus des champs.

La conque

La conque est le symbole des pèlerins de Saint-Jacques en particulier, et des pèlerins en général. Il s'agit de la soi-disant «Pecten maximus", qui est utilisé comme «Coquille Saint-Jacques", et est donc également nommée "Jacobeus Pecten ". La conque plate que l'on trouve sur les plages de la Côte Atlantique européenne, décorent souvent le chapeau et le manteau des pèlerins de Saint-Jacques. Des fouilles dans de nombreuses parties de l'Europe confirment ces signes de pèlerin. Des moules médiévales ont été trouvés aussi au Luxembourg, d'une part à Grevenmacher dans une fosse près de l'ancien hôpital, de l'autre au cours de fouilles d'une ancienne latrine dans la capitale. Cette coquille est exposée d'ailleurs dans une vitrine du musée de l'histoire à Luxembourg.

Quels sont les traditionnels chemins Jacquaires?

Le pèlerinage de Saint-Jacques remonte au début du Moyen Age. Quand, au début du VIIIe siècle, le message a fait le tour que les dépouilles mortels de l'Apôtre Jacques le Majeur ont été trouvés sur les côtes de la Galice en Espagne, a commencé un mouvement de pèlerinage qui a influencé culturellement, économiquement et socialement le nord de l'Espagne, mais aussi certaines régions de France.
Le sentier des pèlerins s'est étendu à travers toute l'Europe chrétienne, et tous les chemins menaient à Ostabat (sud de la France) et plus tard à nouveau à Puente la Reina (nord de l'Espagne) dans ce Camino, qui mène par la Navarre, la Castille et la Galice à Saint-Jacques-de-Compostelle.
Au Moyen Âge des pèlerins de l'Europe du Nord ont traversé également le Luxembourg. Certaines découvertes, comme la coquille dans une tombe à Grevenmacher, en témoignent. Venant d'Aix-la-Chapelle (Aachen) et de Trèves (Trier) des pèlerins médiévaux ont probablement suivi les anciennes voies romaines en direction d'Arlon, Reims et Metz, en vue de rejoindre les chemins de pèlerinage historiques Via Lemovicensis (partant à Vézelay), la Via Podiensis (partant de Le-Puy-en-Velay),et la Via Turonensis (partant d' Orléans). Ceux-ci se groupaient en Espagne à partir du village de Puenta la Reina pour former le "Camino francès" le chemin venant de France, et qui conduit à travers la Navarre, la Castille et la Galice à la tombe de l'Apôtre à Santiago de Compostela.
Le culte de Saint-Jacques se propagait et a prospéré le long des sentiers de pèlerinage et des idées ont été transmises. Ainsi se transmettait par exemple la réforme des moines de Cluny et l'ensemble gothique de la France vers le sud: pèlerins ont transmis leur expérience, des artisans-constructeurs cheminaient sur la piste.
Aujourd'hui, plusieurs siècles plus tard, le chemin de Saint-Jacques est équipé de mosaïques de de grande valeur, qu'il s'agit de ramasser afin d'apprendre le secret du pèlerinage, et sans lequelles l'image de l'Europe serait certainement moins colorée.

Dernière mise à jour le: 29.05.2016

Depuis août 2011

Visiteurs aujourd'hui: 3 - Au total: 938.